Tash-Kalar

Ecole Etherweave

Ces traductions proviennent d'un travail personnel (et quelques sources Internet), mais ne sont en aucun cas officielles.
Si vous souhaitez me contacter pour une amélioration ou une correction : azharis@free.fr

Les créatures ésotériques transforment l'arène, entremêlant l'espace et le temps, apportant des visions de ce qui n'est pas encore arrivé. Vous jouez avec les liens de la causalité lorsque vous choisissez l'école Etherweave !

Etherweave est un deck qui peut être utilisé comme les autres decks joueurs du jeu de base. Cette extension contient 18 cartes créatures, 17 pièces non-légendaires, 3 pièces légendaires, et un tableau de score pour les parties en match à mort.

De nombreuses créatures Etherweave possèdent un pouvoir distorsion Pouvoir distorsion qui influence le temps. Il peut être joué avant même d'avoir élaboré la formation de la créature, ce qui le rend très efficace. Le prix d'une telle puissance est que vous devez trouver le moyen d'invoquer la créature ou subir les conséquences d'avoir joué avec le cours du temps.

Le pouvoir distorsion

Un pouvoir distorsion est écrit en italique et précédé du symbole Pouvoir distorsion. Des cartes peuvent posséder un pouvoir classique et un pouvoir distorsion.

Jouer un pouvoir distorsion

Le pouvoir distorsion d’une créature peut être jouer gratuitement pendant votre tour, excepté votre premier tour de la partie, et ne requiert aucune formation sur le plateau. Un pouvoir distorsion peut être jouer avant ou après une action de votre tour, mais pas pendant la résolution d’une action. Pour jouer le pouvoir, prenez la carte de votre main, posez-là face visible sur le dessus de votre deck, appliquer l'effet du pouvoir distorsion.

Créature en attente

Lorsque vous jouez un pouvoir distorsion de votre main, cette carte devient votre créateur en attente. Vous ne pouvez pas jouer un autre pouvoir distorsion tant que vous avez une créature en attente.

La créature en attente peut être invoqué de la manière classique : construisez la formation, annoncez l'invocation, résolvez l'effet normal (si il y en a), et défaussez la carte. Invoquer une créature en attente compte comme une action. Une fois qu'elle a été invoquée, vous ne possédez plus de créature en attente et vous êtes libre d'utiliser un nouveau pouvoir distorsion.

Votre créature en attente est comparable à une carte en main. Vous pouvez l'invoquer comme n'importe quelle autre créature. Lorsque vous piochez des cartes de votre deck à la fin de votre tour, comptez là comme l'une des 3 que vous êtes sensé avoir (vous finirez donc réellement avec 2 cartes Etherweave dans votre main).

Votre créature en attente reste au-dessus de votre deck pour vous rappeler cette règle mais elle n'en fait pas partie. La première carte de votre deck se trouve en-dessous. Lorsque vous vérifiez que votre deck est vide, ne comptez pas la créature en attente.

La grande différence entre la créature en attente et les cartes de votre main et que la créature en attente vous empêche de jouer un pouvoir distorsion et vous ne pouvez pas utiliser l'action défausser pour vous en débarrasser.

Conséquences de la causalité

Jouer avec la causalité a un prix : tant que vous possédez une créature en attente, elle vous apporte une pénalité de 2 points à votre score. Par exemple, en mode Duel Ancestral, si vous possédez 9 points à la fin de votre tour mais que vous possédez une créature en attente, votre score est de 7, la partie n'est donc pas finie.

Dans une partie de type Mêlée-à-mort, la pénalité de 2 points est appliquées à toutes les couleurs, mais ne déplacez pas les marqueurs sur le tableau de score. Pensez juste au fait que vous avez besoin de 2 points supplémentaires pour déclencher la fin de la partie. Notez que le tableau de score de Etherweave possède deux emplacements de plus pour cette situation. (Si vous possédez encore une créature en attente une fois la partie finie, vous pouvez déplacer les marqueurs à ce moment pour indiquer votre score final)

Nouveaux mots clés

Pouvoir distorsion : Un pouvoir précédé du symbole Pouvoir distorsion.

Créature en attente : Lorsque vous jouez un pouvoir distorsion, cette carte devient votre créature en attente. Elle reste en attente jusqu'à ce que vous l'invoquiez, ou jusqu'à ce qu'un effet la défausse ou la renvoi dans votre main.

Copiez un pouvoir distorsion : Effectuez le pouvoir qui est copié. Lorsqu'un pouvoir normal copie un pouvoir distorsion, la copie n'est pas un pouvoir distorsion. Vous pouvez donc copier un pouvoir distorsion même si vous possédez une créature en attente.

Echangez : Les deux pièces échangent leur position. Aucune n'est considérée comme détruite.

Emplacement sans couleur : Un emplacement qui n'est ni rouge ni vert.

Direction opposée : La direction à 180° de la direction précédente.

Effet lié : Si il est possible de résoudre toutes les parties de l'effet, vous devez toutes les exécuter. Si ce n'est pas possible, aucune partie n'est exécutées. Exemple : la Reine de la polarité dit que vous devez déplacer deux pièces dans des directions opposées. Parce que l'effet est lié, vous devez choisir deux pièces qui peuvent se déplacer dans deux directions opposées. Vous n'êtes pas autorisé à déplacer la première pièce et ne pas déplacer la seconde.

Informations supplémentaires pour certaines cartes

Marchand de Temps : Son pouvoir distorsion ne peut pas être copié. Si il s'agit de votre créature en attente, une tentative de la défausser ou de la faire retourner dans votre main sera sans effet. La pièce du Marchand de Temps ne compte pas comme détruite. Elle ne compte pas comme une pièce sur le plateau – en particulier, ne la comptez pas pour les ruses, et pour le Duel Ancestrale, ne comptez pas une pièce légendaire sur celle du Marchand de Temps comme 1 point. De plus, la pièce n'est pas disponible pour une action d'invocation ou de placement, même s'il y a pénurie de pièces.

Ver du Paradoxe : Vous donne une chance de le défausser lorsque vous jouez son pouvoir distorsion. Si vous copiez son effet, vous pouvez défausser la créature en attente, qu'elle soit ou non le Ver du Paradoxe.

Portail de l'Oubli : Vous permet de compter une pièce détruite comme deux. Si vous jouez l'effet distorsion 2 fois (ou 3 fois) dans le même tour, chaque pièce comptera 3 fois (ou 4 fois).